Mieux nous connaître

Artisan par passion

Je me nomme Erwan, et je suis originaire de Saint Renan dans le Nord Finistère.

Je suis Artisan crêpier : normal pour un  Breton !

la Grand'rue, Saint Renan

Issu d'une famille d'hôtelier restaurateur depuis 6 générations, c'est dans les cuisines de ma Grand-Mère que ma passion pour les produits gustatifs et originaux est née.

J'ai fondé la "Maison du père Meignen" en 2010, avec l'envie de partager les recettes bretonnes de ma famille transmises à travers les générations. 

Le saviez-vous ?

Le Gâteau de Saint Renan, l'ancêtre du sablé Breton, fût élaboré par mon arrière Grand-Mère (Mère LEOST). Elle était la propriétaire de l'Hôtel des voyageurs à Saint Renan et préparait ses sablés pour des représentants de commerces qui y séjournaient.

Mère LEOST a mis, un temps,  son hôtel en gérance, et ses clients réclamant leurs sablés dû se résoudre à confier sa recette. Sa nouvelle gérante en profita pour la revendre à une biscuiterie industrielle qui déposa son brevet pour les commercialiser.

- " PIRATES !!!".

En photo : Mon Arrière Grand-mère à Gauche, ma Grand-Mère petite fille et des voisines, posant devant les portes de l'hôtel des voyageurs.

Mon arrière Grand Mère

La gérante fût renvoyée, et mon arrière Grand-Mère remplaça ses sablés par le KOUIGN BUAN "gâteau vite fait" en Breton.

Le KOUIGN BUAN, petite crêpe à pâte levée fourrée de fruits cuits, ou de pépite de chocolat, cuit sur le bilig.

C'est avec cette recette que j'ai fondé la "Maison du père Meignen" en 2010.Artisan sur les marchés de la région Nantaise et du Pays de Retz, ma gamme s'est étoffée avec du Kouign Amann, du far Breton, du Quatre-quarts, des crêpes, galettes...

Je cherchais un produit pour accompagner mes crêpes et j'ai imaginé des recettes de crème à tartiner. Après de long mois d'élaboration, mon épouse s'est chargé de les breveter.

Aujourd'hui, la société de mon épouse, SAS KEANLO FRANCE, est en charge de la commercialisation et distribution en épicerie fine.


Haut